Echo du 16 mars avec Max Ferrauto

Max FERRAUTO,  c’est d’abord, une voix, une voix chaude, puissante,  au timbre éraillé,  d’une grande douceur et sensibilité  aussi. Le 16 Mars, le Mulet Blanc a reçu ce grand musicien, 25 ans de carrière et plusieurs albums . Dans une première partie en solo, Il a revisité les grands standards du blues, présentant  chaque morceau d’’anecdotes en rapport avec sa vie. De « Cross road » à « Hoochie coochie man », en passant par « Stand by me »,  trois heures de partage musical devant un public enchanté, présent, participatif,  il a su enflammer la salle  crescendo ! Il était accompagné en deuxième partie par le  bassiste Nance Terrade, duo très performant. La soirée a été trop courte.  Alors, de nombreux rappels ont prolongé ce  moment musical  chaleureux, sympathique et de qualité.


Exposition de Geneviève TOURON :
Tableaux aux multiples techniques, collage, huile, acrylique, dessin, aux sujets variés, tous très  colorés. Tableaux tous témoins de l’imagination débordante de l’artiste  et de nombreuses années de pratique. Cette artiste a toujours été  guidée par le plaisir de la réalisation, de la création,  nous dira t’elle ! Merci Geneviève pour cette exposition .

Echo du 2 mars avec Dry Toads


Le 2 Mars, le Mulet Blanc a accueilli le groupe DRY TOADS, composé de 4 musiciens originaires du Puy-de-Dôme : François Faurie, Julien Tegero, Julien Weidlich, supervisès par le talentueux contrebassiste Jean-Paul Faurie. Leur formation a été créée en 2017. Ils nous ont fait vibrer par leur interprétation de standards du blues et par leurs compositions. Une particularité : l’utilisation d’un instrument peu connu du grand public,  le weissenborn. Alternance  de rythmes doux, mélodieux, avec des morceaux tout en puissance ou ils envoient des décibels avec une  mention spéciale pour le dernier morceau interprété par la voix envoûtante de  François Faurie.
Un début prometteur pour ce groupe tonique, sympathique, plein de talent à qui nous souhaitons  bonne route .