Soirée du 20 mars : du théâtre et de la chanson

Le théâtre et la chanson se conjuguent ce soir pour donner à la soirée un caractère intimiste et agréable.

En première partie,  les comédiens Thierry Lemoine et Vanessa Vierne

jouent trois sketches humoristiques.Thierry Lemoine et Vanessa Vierne

Ou loufoques, puisque l’humour jaillit ici de l’absurdité des situations qui chaque fois réunissent deux personnes qui se connaissent bien, ou trop, ou mal, ou… , et qui sont quelque peu mal comprenants …

Des histoires qu’on ne peut pas raconter.. disons seulement qu’elles appartiennent au genre Roland Dubillard.

Ces comédiens professionnels jouent cela avec beaucoup de talent et un plaisir qu’ils font partager aux spectateurs.

Ensemble, ils forment la « Compagnie des Tréteaux », mais chacun travaille par ailleurs avec ou pour d’autres compagnies de théâtre ou de cinéma.

♦ bAM est un jeune chanteur, auteur compositeur

bAM au Mulet BlancBien que montluçonnais, il a choisi l’anglais pour s’exprimer. Pour certaines de ses chansons, il est accompagné ce soir de deux musiciens talentueux qui alternent à la basse et aux percussions.
La voix de bAM est douce, les sons de sa guitare également, créant une atmosphère d’intimité.

img_2008

On peut retrouver les titres interprétés, sur son CD « Sharing Notes », qui est le deuxième de sa création, et qu’on peut retrouver sur le site http://www.bAM-music.fr

Pauline Rio-Brillouet expose ses peintures

Pauline Rio-Brillouet au Mulet BlancPauline est une toute jeune étudiante en lettres, depuis toujours passonnée par l’Art et  diplômée des métiers d’art du verre et du cristal.

Elle se consacre à l’art plastique par le biais de l’abstraction et de la figuration.
Au cours de cette soirée, elle a présenté une série de peintures abstraites, hautes en couleurs.

prb_1 prb_2

 

Soirée du 13 mars : du jazz et des jeux

Soirée au contenu original, pour retrouver le plaisir du jeu, tout en profitant d’un concert, de jazz en l’occurrence, comme son nom l’indique.

–> Cliquer pour voir les photos en un diaporama

♦ le groupe Jazz de Ville, était à la manoeuvre. Bien connu des clermontois, il nous propose un programme de mélodies puisées dans le répertoire du blues, du swing, de la bossa.Jazz de Ville au Mulet BlancJazz-de-Ville_sax img_1982 img_1947 img_1980 img_1983img_1974 ♦ de nombreux jeux ont été apportés par Stéphanie Muzeau, animatrice de Ludibois.Ce sont des jeux traditionnels, qu’elle fabrique en bois dans son atelier à Palladuc.
Au départ, on est intimidé… C’est peut-être compliqué… Mais non, il suffit de se lancer… Et très rapidement, chacun s’y essaie. Il y a les jeux d’adresse, de hasard, des solitaires. On  se souvient de quelques noms : était-ce à l’école, à la colo, dans le quartier ?Alors tout le monde s’est pris au jeu… jusqu’à fort tard !

Billapoints, Equiplato, Remontebille,

Jeu Billapoints Jeu Equiplato Jeu Remontebille

Fakir, Suspens, Roultabille

Jeu FakirJeu Suspens Jeu Roultabille

Pentaminos et Tangram, Puissance quatre, Métabille

Jeu Pentaminos et Tangram  Jeu Puissance quatreMetabille

ou encore… peut-être le plus difficile… Mais quel est le nom de ce jeu déjà ?

Jeu
–> Cliquer pour voir les photos en un diaporama

Soirée du 6 mars : Nougaro par Nou-Gamet

Les amateurs de Claude Nougaro ont été nombreux à venir écouter des textes plus ou moins connus, chantés ou récités d’une voix somme toute très proche de l’originale.
♦ Jean-Christophe Gamet chante accompagné par le guitariste Brice Durand. Ensemble, ils rendent hommage à leur idole, avec un grand respect pour le style, les accents, le rythme.
Jean-Christophe GametParmi les titres, il y a les plus célèbres, comme Une petite fille, Tu verras, Sing-sing, Dansez sur moi, Cécile, Le jazz et la java, Toulouse, et aussi des moins connus très émouvants comme L’Ile Helene.
Jean-Christophe Gamet - Plume d-angeEt Jean-Christophe choisit de dire un très beau texte : Plume d’ange.Brice Durand

 Il fallait terminer avec Armstrong, et l’on a terminé avec Armstrong, en choeur.

Ces Auvergnats du Nord (Vichy) ont donc bien fait de se déplacer plus au sud pour nous offrir ce beau concert.

img_1879♦ Valérie Brunel expose un éventail de ses tableaux, presque tous des grands formats carrés.
Valérie Brunel au Mulet BlancLe fil rouge de l’exposition mais aussi de son oeuvre est l’écriture symbolique, façon calligraphie, dont elle remplit ses toiles, sortes de langages de signe en alphabets imaginaires. Sa peinture est entre autres un acte de résistance face au risque de disparition de l’écriture manuelle.

img_1867 img_1872

Sur son site ( http://valeriebrunel.odexpo.com ),
on peut lire cette présentation :
« Plasticienne à l’ADN fixé sur le mouvement de l’écriture pour mieux conter l’histoire de notre humanité, Valérie Brunel est une natural born painter tombée dans les couleurs et les formes avant de savoir lire.
Depuis, elle cherche et travaille sur toutes les projections cursives qui constellent les cycles de nos vies pour le bonheur de nos yeux qui touchent littéralement ses tableaux matières.
Sa peinture est mouvement. Elle questionne par étapes et styles, selon les matériaux et les outils de son imaginaire plastique. Sur toile, sur métal, sur bois, avec des fragments de tags arrachés à l’urbain, lesquels composent ses récentes créations Picking Up the Pieces, ou encore gravée dans l’aluminium, son écriture picturale donne l’élan de la vie. »

 

Le 27 février, une soirée d’enfer, avec les Fréres Maulus

La salle est apparue bien petite ce soir pour une affluence des grands jours ; les Frères Maulus, habitués des scènes prestigieuses, nous ont fait l’amitié de jouer pour nous, en mode concert, mais aussi en mode festif !

♦ Les Frères Maulus, David et Lionel  sont deux vrais frères, accordéonistes depuis l’enfance puis le conservatoire, et ils ont un complice de longue date, sorte de troisième frère par la musique, qui les accompagne à la contrebasse quand ils jouent en trio.
Les Frères Maulus au Mulet Blanc

Ils sont en fait multi-instrumentistes. En fonction des besoins , l’un passe à l’accordina, la mandoline, à la « planche à laver » très jazz , ou encore l’harmonica, l’autre à la trompette, le troisième à la flûte des Andes ou autres percussions.

img_1765

img_1787 img_1802_trompette

lls interprètent un éventail de leurs morceaux préférés, les airs célèbres chantés par Aznavour, Brel, Piaf, … , l’Amélie Poulain de Yann Thiersen, leur adaptation des musiques de film d’Ennio Morricone, ou celles de quelques « maîtres » dont ils peuvent se réclamer, le superbe Libertango d’Astor Piazzola ou le Rock Mineur de Jo Privat et Joss Baselli. Mais aussi leurs propres compositions, comme « Rémy »

img_1750img_1789Mais aux oeuvres les plus grandes et respectables, ils mêlent volontiers des divertissements et improvisations, et font chanter le public.
Le spectacle se déplace dans la salle, avec notamment cet incroyable numéro musical qui utilise le son des verres, bouteilles et tous autres plats métalliques qui se présentent, que le musicien frappe avec des dés à coudre au bout des doigts.

img_1810img_1827Le clou du spectacle improvisé, c’est la montée des trois musiciens sur le bar pour une fin de concert, toujours en musique, et sous les acclamations.
Bravo et merci !
Leurs enregistrements sont disponibles en écoute et en vente sur leur site maulus.com

♦ Mireille Baraduc a amené pour cette soirée une de ses sculptures « transportable » ; son « galopin » qu’elle présente assis sur une chaise bleue, son trône.

img_1832 Mireille réalise actuellement des sculptures en grand format, visibles dans son atelier, à Montferrand.

Elles seront en particulier présentée lors des prochaines journées des « Arts en balade ».

Exposition à ne pas rater !