Rendez-vous au 12 septembre

soleilL’été est arrivé, même si le temps de ce début juillet ne l’indique pas… Et avec l’été, les vacances.
L’équipe du Mulet Blanc souhaite à tous du beau et du bon temps en juillet et août.
Prochain rendez-vous le 12 septembre avec le Duo du Toit, leurs guitares, leurs voix et de belles musiques d’Espagne et d’Amérique latine.
Le programme du dernier trimestre est en ligne avec des concerts à ne pas rater : à vos agendas !

Soirée du 4 juillet : fin de semestre en beauté

Après le dernier match des bleus en Coupe du Monde, dont la retransmission a retenu les adeptes jusqu’à vingt heures, le concert au Mulet a donc démarré en retard et avec un public un peu plus restreint que d’habitude mais enthousiaste et ca a swingué jusqu’à tard…

♦ Concert du groupe Crossroad Trio

IMG_9587CrossRoad Trio est bien, comme annoncé, de ces groupes, inclassables, imprévisibles aux croisements des routes du jazz, du rock, du funk et de la pop. Ils ont interprété avec le talent qu’on leur connaît (car chacun est déjà venu au Mulet), à leur manière originale, et avec beaucoup d’énergie, des grands standards dont on oublierait presque l’origine : Duke Ellington, Cole Porter,… , mais aussi des arrangements originaux de morceaux plus récents de la chanson contemporaine.

Elvire JouveJean-Paul FaurieFrederic ROZ

Et le public a particulièrement aimé les solos d’Elvire, jeune batteuse battante, ceux de Frédéric Roz au piano (connu aussi comme directeur artistique du Tremplin), et bien sûr ceux de Jean-Paul Faurie à la contrebasse.

Ces musiciens jouent ensemble depuis fort longtemps (pour certains), avec un plaisir communicatif.

IMG_9599

♦Exposition de Eric Spina : compositions à partir d’affiches

Eric Spina expose au Mulet Blanc« Les affiches  font partie de la vie  de nos cités, de notre vie  : elles sont  un témoin vivant et fugitif de nos colères, de nos espoirs, de nos rêves, de nos envies collectives.

Seules, multipliées, groupées,   inattendues,    superposées, déchirées, blessées par le soleil tout autant que la pluie les affiches   évoluent, s’enrichissent, dialoguent entre elles,  résistent à l’humeur du temps et des hommes,  puis disparaissent.

C’est ce qui leur confère à mes yeux cette beauté très  particulière que je voudrais vous faire partager. »

IMG_9575 IMG_9576 IMG_9581IMG_9574