Soirée du 28 mars : trois en un

Pour la soirée du 28 mars, ont été programmés un conte musical, un concert de blues, et une exposition, il y en avait pour les yeux et aussi pour toutes les oreilles.

♦ un conte musical par Marie-Vincent Marion et Thomas Corriger de La Compagnie du Héron
La compagnie du Héron au Mulet Blanc« le voyage de Louis« 
C’est l’histoire d’un… breton, Louis qui, après des années passées éloigné par la bêtise ou la tradition c’est selon, de Joséphine, comme Roméo de Juliette, finira par revenir aux Abers… mais se retrouveront-ils et auront-ils beaucoup d’enfants ?
Marie-Vincent nous entraîne à travers ce conte comme dans un rêve. Voilà qui est dit avec beaucoup de coeur, comme on raconte une histoire qui vous touche de près.
Faut vous dire que Marie-Vincent, elle est de là-bas, et que Louis c’est peut-être son ancêtre…
Thomas ajoute avec sa guitare ce qu’il faut pour créer les atmosphères, évoquer les états d’âme et le temps qui passe. Bravo. Le public n’était pas très nombreux, mais captivé…


♦ Renaud Villet, nom de scène Rivherside, nous propose une première partie de blues traditionnel sage, emprunté aux classiques du genre jusqu’à Elvis Presley.
Renaud Villet - Rivherside au Mulet BlancEn seconde partie, il livre ses propres compositions, dont celles qu’on trouve sur son dernier album (en vente pour 10€, c’est donné) ou sur son site (c’est gratuit). Quelques chansons engagées, juste pour ouvrir l’esprit…
Renaud Villet - PercussionsGuitare dans les bras, et percussions sous les pieds, c’est l’homme-orchestre, qui entraîne le public dans des rythmes toniques qu’on se plaît à accompagner par des claquements des mains.
IMG_8392


♦ C’est René Gigoux qui expose.
René Gigoux, peintre, au Mulet BlancLa mer, les vagues, c’est, avec le ciel qu’il compte bien rejoindre dit-il, le thème de sa série de tableaux, petits et moyens formats, les uns lumineux, les autres sombres, autant que peuvent l’être ses sujets dans le réel.

René Gigoux, toileRené Gigoux - Toile

 


Le 21 mars : une bonne soirée très informelle !

Certes il fallait des supporters pour le match ASM-Toulon, et ça a payé ; mais notre salle s’est quand même remplie, et les plus accrocs du rugby ont pu profiter de la soirée programmée au Mulet, le portable sur une oreille ; et ça a fonctionné ; très fort, avec les Informels

♦ Les Informels nous proposent un concert tonique en musique et chansons.

Les Informels

Ce groupe de clermontois, passionnés de jazz et de chanson jazzy, a interprété et chanté  des morceaux très connus pour la plupart, ce qui a permis au public de reprendre les refrains en choeur. Un aperçu avec cette vidéo de Michel Le Naviose :

Un répertoire vaste et varié permet à l’orchestre de s’adapter au public et aux situations : du Nougaro, du Brassens, du Aznavour, mais aussi du Beatles, et puis des classiques qui chauffent une salle comme Be Bop a Lula ou autres thèmes de Chuck Berry…

Au Mulet Blanc, le 21 marsAu Mulet Blanc le 23 mars

Au moment de frôler la panne d’électricité, il reste à dire au revoir avec un : « Il est 22h, Clermont s’éveille ».
C’est en même temps le moment où une clameur s’élève du stade voisin. C’est bon, on a passé une bonne soirée, et en plus, on-a-gagné !

IMG_8338C’est le peintre Hélène David qui expose ce soir quelques unes de ses peintures, d’un style très personnel qu’on pourrait croire naïf vu de loin, des poules, des poisons… Mais de près, on peut admirer un travail d’orfèvre, à moins que ce ne soit de graveur, du dessin aux détails minuscules colorés, ou plutôt encrés ou aquarellés, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit. Hélène était enseignante d’arts plastiques ; elle nous dit consacrer maintenant son temps à son activité artistique. Pour la contacter et le cas échéant acquérir une de ses oeuvres : andre.david22 @ wanadoo . fr

Helene DavidIMG_8357IMG_8355

Soirée du 28 février : rue de la Rodade, à Venise

Déguisés. La consigne a été largement suivie pour cette soirée placée sous le signe de Carnaval. Et le groupe Shake Up a su chauffer la salle, s’il en était besoin.

L’animation musicale est donc assurée par Shake-Up, groupe de musiciens dont la réputation n’est plus à faire.
Shake-Up

Le programme concocté pour ce soir comporte les grands classiques du rock des sixties, avec des titres légendaires de Louis Jordan, Big Joe Turner, T. Bone Walker, mais aussi Charles Brown, Nat King Cole, Ray Charles, Muddy Waters. Efficace. Au chant et à la guitare, Jean-Michel Pauty fait merveilles, accompagné façon jazz par Jean-Paul Faurie, contrebasse, Frédéric Roz au piano, et Elvire Jouve, très applaudie dans ses solos de batterie.
Très vite, les danseurs entrent en piste. Et ce sera ainsi toute la soirée.

IMG_8251

Cette petite vidéo de M Le Naviose en donne un apercu avec un extrait musical et dansant.

D’autant que ce soir, il faut se montrer, sans forcément tomber les masques.
D’ailleurs, reconnaitra-t-on tout le monde ? Pas sûr !
IMG_8217D’ étranges personnages,

IMG_8178des élégantes belles à croquer !
Certaines ont même osé les effets spéciaux.Chaussures

Toute une galerie d’individus chapeautés,
Chapeau2Chapeau2

Lunettes_rougesMasque_noir   masqués,

Perruque_bleuePerruque_jaunePerruque_blancheet d’autres perruqués…
Perruque_multiPerruque_rosePerruque_or… ont pu passer la soirée (presque) incognito.

Le Carnaval était aussi sur les murs, grâce aux photos de Jean-Francois Cassant.

IMG_8253Le Carnaval de Venise cette fois, le vrai, dont Jean-François a rapporté de superbes clichés pris sur le vif ; des masques, des groupes prenant la pose, des scènes de rue, qui ont inspiré l’artiste qui s’est plu a traduire ainsi l’atmosphère merveilleuse et mystérieuse à la fois de ce haut lieu de la volupté et de l’art qui fut si bien nommé La Sérénissime.

IMG_8255 IMG_8257
Ses photos sont en vente et J.Francois peut être joint par l’intermédiaire du Mulet Blanc.