Soirée du 27 janvier : un succès qui se confirme

Pour cette seconde soirée, le Mulet Blanc fait le plein.
Avec quelques déjà habitués…  mais aussi de nouveaux amis, réunis sous le charme des airs  inspirés du jazz-swing populaire américain des années 20 ou 30, interprétés avec brio par le groupe Oum-Tcha

A vos souhaits… ils chantent
Tiens, Oum-Tcha, ca vient d’atchoum ; d’ailleurs l’album du groupe s’intitule « A vos souhaits »
(http://www.info-groupe.com/oumtcha/album/1/a-tes-souhaits.htm)

Le CD contient le répertoire qu’ils nous interprètent ce soir. Celui d’un  duo, Sébastien à la guitare et Hélène à la clarinette, qui tous les deux chantent, surtout Sébastien.  Le duo joue et chante ensemble depuis dix ans, réunis par le projet de redonner au jazz sa vocation populaire et festive.

Le duo,  c’est d’ailleurs un trio, avec pour ce soir, Elvire à la batterie.  Tous les trois, ils habitent près d’ici, mais ils parcourent les festivals en France,  en Australie, en Angleterre, en particulier les festivals de rue ;  ils affectionnent  la Pamparina de Thiers.

Tous les trois font de la musique et du spectacle leur métier ; des pros donc ;  à Clermont, Hélène donne des cours de clarinette, et Elvire des cours de batterie.

Quant à Sébastien, non seulement il chante et s’accompagne de la guitare, mais il sait aussi faire le clown.

Mais ça, il nous le réserve pour une prochaine fois. Pour cette fois, Sébastien s’est juste servi de ce talent pour faire le lien entre les morceaux, et animer la salle qui s’est laissé

entraîner, claquer des mains, et même danser le charleston.

!

!

!

!

!

!

!

!

!

!

!

Au mur, il y avait des photos…
Une exposition de Scott  A. Marlin, artiste photographe , un canadien installé en Auvergne, qui pratique la transformation numérique des vues qu’il prend pour un résultat qui ressemble à des tableaux peints.

Devinez d’où il a pris celle-ci.

!
!

!

!

!

Et celle là ?

Ca se complique…

Explications et éventail de  ses œuvres: http://scottmarlin.fr

!


Et l’on s’est promis de revenir dans quinze jours.

!

Soirée du 13 janvier : une ouverture réussie

Affluence, ambiance chaleureuse, et haute tenue musicale, resteront les marqueurs de cette soirée d’ouverture du 13 janvier.

Plus de cent personnes venues en ami, en voisin ou en curieux, ont passé un moment au café au cours de la soirée, …

!

!

!

… assis autour d’une table ou debout un verre à la main, tout en tapant  des mains ou du pied le rythme des morceaux les plus célèbres du jazz RnB.

!

!

!

!

Le groupe « Shake Up », en formation complète, cinq musiciens dont un chanteur, a « mis le feu » (façon de parler) trois heures durant.

Sympathiques autant que talentueux, ils ont ravi un public amateur rapidement complice ; et l’on n’a pas résisté vers la fin à l’envie de danser sur des tubes magiques de Ray Charles.

!

!

Un moment officiel comme il se devait : Martine, présidente de l’association, remercie  les élus du quartier pour leur soutien (et leur présence), la municipalité pour  la mise à disposition de cette superbe salle, et les musiciens qui sont venus mettre haut la barre de la qualité.

Cette qualité qui devra être celle des prestations artistiques et culturelles proposées au cours des prochaines soirées, puisque c’est l’objectif de ce café désormais ouvert aux montferrandais et à leurs amis, un vendredi sur deux.

On applaudit très fort l’orchestre et l’équipe de l’association sur la scène mélangés.

L’enregistrement des adhésions a fonctionné à plein régime.

!

Le service du bar également.

!

!

Et la soirée s’étant achevée comme à regret à 22h, un moment de réconfort a réuni musiciens et organisateurs autour d’agapes bien méritées.

!

!